Le Master 2 dédié au Marketing et Technologies de l'Information et de la Communication

Actualités

Annuaire du digital angevin

Objets connectés et réseaux

Objets connectés et réseaux

Au Cours de cette Matinale, et après la revue de presse habituelle et toujours aussi intéressante des étudiants, nous avons pu suivre l’intervention de MmeVéronique HILLAIRE de chez QOWISIO et de M. Valentin GAUFFRE de chez 42 Factory. La ​ revue de presse​ aborda l’actualité des réseaux IoT. Mme HILLAIRE, puis attira notre attention sur l’ampleur du marché des objets connectés mais aussi de la chaîne de valeur associée. La technologie Ultra Narrow Band (UNB) a également été abordé en détail. Comment choisir le bon réseau pour votre objet connecté ou plutôt votre “Système Intelligent” ? Des exemples concrets (tels que le iBeacon) ont été abordés par M. GAUFFRE pour répondre à cette question. Un bon réseau IoT doit surtout répondre à la problématique de l’autonomie de l’objet connecté, d’où l’apparition des réseaux de communication bas débit et longue portée qui sont proposés par des entreprises spécialistes du domaine tels que QOWISIO. A votre agenda ! La prochaine Matinale aura lieu le 04 décembre 2015. Elle portera sur les Objets Connectés et les Datas. Des thèmes d’actualités qui seront abordés à la CCI du Maine et Loire au 8 Boulevard du Roi René, Angers à...

Lire la suite

Solenn DUCLOYER remporte le Premier Prix Grand Annonceurs Google Partners 2015

Solenn DUCLOYER remporte le Premier Prix Grand Annonceurs Google Partners 2015

Solenn DUCLOYER remporte le Premier Prix Grand Annonceurs Google Partners 2015. En voici une belle performance !! Oxatis, n°1 des solutions e-commerce en Europe, a obtenu en 2015 le statut très prisé de Régie Locale Google Adwords. C’est dans ce cadre de haut niveau de performance que Solenn DUCLOYER (promotion 2012), Référenceur experte SEM/SEO, a obtenu le Premier Prix des Grands Annonceurs Google Partners Ready to Rock pour le second  trimestre de l’année 2015. En à peine 2 ans, voici déjà sa seconde distinction, après celle glanée en 2014 comme lauréat du prix Google Partner du 3ème trimestre ! Pour S.DUCLOYER, « Une campagne publicitaire online réussie commence tout d’abord par l’identification d’une audience cible suffisamment large et qualifiée si l’on recherche avant tout la rentabilité. Il faut aussi prendre en compte le secteur d’activité, le site internet, son mix marketing ainsi que la concurrence afin d’adresser à cette audience un message percutant. L’objectif étant de trouver l’association audience / message qui générera un retour sur investissement optimal.» Nous tenions donc à féliciter Solenn DUCLOYER pour cette très belle performance et nous lui souhaitons pleine réussite pour la prochaine étape du Challenge puisqu’Oxatis est toujours en lice pour le prix Google Partners de l’année 2015. Nous croisons les...

Lire la suite

Matinale : Les objets connectés

Matinale :  Les objets connectés

C’est parti ! Les premières Matinales ont débuté vendredi 02 octobre 2015 au sein de la Cité de l’Objet Connecté d’Angers avec comme thème principal, les nouvelles technologies de la communication dans la vie quotidienne. Nous souhaitons dans un premier temps remercier l’ensemble des participants de la Matinale, les étudiants, mais également les intervenants ainsi que le Responsable de la Cité de l’Objet Connecté. Pour cette première édition  » les conférences étaient orientées vers la conception des  objets connectés, d’Arduino aux solutions prêtes à l’emploi, jusqu’aux applications possibles de ces objets dans la vie quotidienne. La première partie était dédiée aux objets connectés et à leurs perspectives. La seconde traitait du  » comment « , c’est-à-dire comment concevoir un objet connecté. Il s’agissait, en effet , d’exposer les éléments essentiels à la mise en place d’un objet connecté grâce à : une plate forme hardware un bon réseau un service cloud un bon design La troisième partie mettait en avant l’application des objets connectés dans le domaine du marketing. Enfin, la dernière partie présentait les dernières tendances des objets connectés.   Mr. CHARDONNEAU Ronan Professionnel et Maître de Conférence, R. CHARDONNEAU intervient au sein de la formation, et nous a  présenté les différents cas qui mettent en avant les objets connectés clés en main et ceux à faire soi même. À travers différents exemples, il nous a fait des démonstrations de différents kits pour concevoir des objets connectés notamment  à travers des kit nommés, Arduino, littlebits, Thingz, et Raspberry Pi. Par ailleurs, il nous a été exposé un exemple concret, celui du  Carrefour de Nantes La Beaujoire, qui utilise des capteurs sous forme d’objet connecté , un système qui a permis une optimisation des temps d’attente dans les caisses. Vous pouvez retrouvez sa présentation ici. Mr. DESSERTENNE Yannick Monsieur DESSERTENNE, président de la SNOC, nous à fait une présentation des différents réseaux que nous pouvons utiliser pour  les objets connectés, notamment à travers les solutions : via les fréquences radio (RFID) via la wifi (traditionnelle) via le bluetooth via les réseaux satellite via les réseaux internet (fibre et adsl) et 2G, 3G, 4G et bientôt la 5G… Ces différentes solutions nous ont permis de voir, Les objets connectés peuvent utiliser plusieurs réseaux pour communiquer des données. Le fait d’utiliser plusieurs réseaux permet de ne pas limiter son utilisation et de pouvoir à tout moment laisser libre cours à son imagination. LA PROCHAINE MATINALE La prochaine matinale aura pour thème “objets connectés et réseaux” et aura lieu le 6 Novembre 2015 de 8h30 à...

Lire la suite

Angers est FrenchTech !

Angers est FrenchTech !

C’est officiel, la carte des villes françaises labellisées FrenchTech est officiellement sortie cette semaine. Angers vient ainsi s’inscrire dans le réseau FrenchTech sous le titre de #IndustryTech avec la cité de l’objet connecté inaugurée le vendredi le 12 juin. Inauguration durant laquelle le président Hollande, présent pour l’événement, avait annoncé en avant première la labellisation d’Angers en tant que FrenchTech. Une belle récompense pour tous les acteurs qui se sont mobilisés notamment à travers le hashtag #AngersFrenchTech.   La #FrenchTech qu’est-ce que c’est ? Il s’agît d’un mouvement lancé par Emmanuel Macron qui vise à promouvoir l’économie du numérique en France. Dans le cadre de ce projet un certains nombre de villes ont été labellisées FrenchTech afin mettre en avant leur dynamisme et leur implication dans le secteur...

Lire la suite

Twitter : Retour d’expérience – WebCamp Day 2015

Twitter : Retour d’expérience – WebCamp Day 2015

Cycle « Webmarketing – Experts  » / Cette matinée se termine avec l’intervention de Karine LAZIMI, directrice de l’expérience digitale au sein d’Allianz. Elle revient avec nous sur les évolutions qu’a pu connaître son entreprise sur le terrain de la relation digitale. Nous revenons pour vous sur son expérience personnelle ! Evolution de la stratégie de l’entreprise sur les réseaux sociaux ATAWAD = Any Time, AnyWhere, Any Device Face à des clients de plus en plus digitaux et exigeants, le groupe a du s’adapter à ces nouvelles tendances et adapter sa stratégie numérique. L’usage des réseaux sociaux doit alors permettre à Allianz de consolider ses acquis sur le sujet de la relation client. Peu importe le nombre d’abonnés Twitter ou de fans sur Facebook, tant que l’entreprise communique correctement sur ses valeurs et ses engagements à l’égard de ses clients. Twitter , LE média en constante et permanente évolution La relation client voit ses méthodes traditionnelles de gestion bousculées par l’arrivée de ce média social « ultra instantané ». Pourquoi ? Face à un internaute qui n’hésite plus à interpeller une marque pour lui faire part de sa satisfaction mais également de son mécontentement, une entreprise doit savoir réagir. Ces types de messages poussent l’entreprise à impliquer au maximum ses équipes afin de créer une réelle proximité virtuelle entre son client et elle-même. Il faut également que l’entreprise soit à la pointe de l’actualité technologique et être très rapidement au goût du jour sur le thème des réseaux sociaux. « Anticiper là où le client sera demain » Karine LAZIMI nous le dit, savoir déterminer où est-ce-que le client agira demain est un gage de l’intérêt que porte une marque aux comportements de ses clients. La directrice de l’expérience digitale chez Allianz, enchaîne très rapidement sur des anecdotes personnelles de son travail. Elle nous raconte sa gestion du client sur Twitter en nous expliquant que les heures sont les heures et que les équipes ne sont pas à disposition des clients – sauf cas de problèmes majeurs. Elle n’hésite pas à informer très rapidement l’internaute qu’une équipe lui répondra lundi (en cas de réclamation un samedi). Elle nous explique également comment la suite est envisagée; ses recommandations stratégiques pour opérer correctement sur Twitter. Les tweets sponsorisés : ne pas hésiter à associer plusieurs tweets dans une même campagne. Optimiser le ciblage : ne pas hésiter à modifier les paramètres de ciblages en cours de campagne. Continuer à tester les différents formats en bêta testing : élément important pour être certain que notre format est adapté à notre campagne. Ses 3 tops conseils pour bien aborder Twitter dans la relation client ! écouter, écouter, écouter et « monitorer » :  comprendre et améliorer sans cesse nos processus ! une bonne posture : que veut-on ? comment veut-on être vu ? et surtout s’y tenir ! impliquer son équipe dans le processus : tout le monde doit être concerné par le client ! Gérer sa relation client sur twitter = être un(e) animateur(trice) GO...

Lire la suite

Les dinosaures du SEO – WebCamp Day 2015

Les dinosaures du SEO – WebCamp Day 2015

C’est sûrement la conférence la plus attendue de ce WebCamp Day 2015, et pour cause elle sera animée par les sages du référencement naturel en France : Olivier Andrieu, Laurent Bourelly, Olivier de Segonzac et Sylvain Richard. C’est une salle comble qui a accueilli cette conférence très attendue. #WCD15 la table des dinos #seo. Le public… pic.twitter.com/10UVqjmqAP — AxeNet (@axenetwit) 22 Mai 2015 La conférence a débuté par une présentation de chacun des intervenants et de leurs tricks préférés à l’époque de l’internet des années 90 et 2000. Parmi les tricks cités on retrouve la page edge hacking et autres pages satellites avec redirections sournoises. Suite à cette présentation des dinos le débat s’est articulé autour des 4 phases de l’histoire du SEO proposées par Olivier Andrieu: Période glacière 1993-1998 : période pré-Google où le référencement se faisait à partir de l’occurrence sur la homepage (à la limite du back hat). On y retrouvait déjà les balises title et keywords et autres pages satellites. Jurassique 1998-2007 : Les débuts de Google et l’âge des concours de référencement comme le mangeur de cigognes. #WCD15 .@laurentbourelly « Avant 2007, le SEO c’était woodstock. Nos salaires c’était 10x les plus gros PDG des startups Fr :P » — Joker Deluxe (@Joker2luxe) 22 Mai 2015 En gros avant en SEO, il suffisait de spammer pour dominer. Comme quoi Google apaise le métier… #WCD15 — Mathieu Chartier (@Formation_web) 22 Mai 2015 Cénozoïque 2011-2015: qui correspond à la période actuelle du SEO où la curiosité est la qualité essentielle pour un référenceur car les algos sont en perpétuelle évolution. Pour se référencer dans notre ère, les dinos s’accordent autour de l’importance des contenus de qualité dont découlent un linking naturel et donc qualitatif. Les bonnes pratiques techniques préconisées par les experts sont : Le cocon sémantique pour les contenus et le linking interne. La qualité des contenus pour obtenir des backlinks de qualité. L’achat de lien (en toute discrétion) reste tout de même une solution proposée par les experts. Le vrai SEO repose sur des contenus de qualité, avant tout, selon @abondance_com #WCD15 — Damien Esnault (@Grums10) 22 Mai 2015 Le futur : l’avenir des moteurs de recherche est surement axé vers la recherche prédictive.   En conclusion les dinos se sont mis d’accord pour dire que le vrai référencement consiste à savoir se passer de Google pour alimenter son business. En bref se poser les bonnes questions et non pas rester accrocher aux dictates des algos de...

Lire la suite

Les 5 priorités de Google Search – WebCamp Day 2015

Les 5 priorités de Google Search – WebCamp Day 2015

Pour clôturer cette journée, voici la conférence de Zineb Ait Bahajji sur les 5 priorités de Google Search en 2015. Durant ce moment de partage et d’information, nous avons assisté en exclusivité à une annonce de Google sur les fonctionnalités de la Search Console ! La thématique choisie par Zineb pour ce WebCamp Day 2015 est la priorisation de nos actions. Voici donc les 5 priorités majeures de Google Search en 2015.   1- Le Web Mobile On observe aujourd’hui un taux de pénétration des smartphones en hausse constante et ce n’est pas prêt de changer ! De plus, 61% des utilisateurs ne retournent pas sur un site qui n’est pas mobile-friendly !  Il sera donc indispensable d’avoir un site compatible mobiles pour continuer à satisfaire ses utilisateurs dans les années à venir. Pour cela, il est possible d’utiliser des configurations du type responsive web design (préconisée par Google mais pas favorisée sur les SERPs) ou sites mobiles. Le top 50 des sites les plus visibles sur les moteurs de recherche a très vite acquis le label mobile-friendly. Il existe pour cela le test de page speed pour savoir si votre site est mobile-friendly et les clés pour qu’il le devienne si ce n’est pas le cas.   2- Exploration, indexation et rendu Aujourd’hui, encore de nombreux webmasters restreignent les accès à des fichiers de type JavaScript, CSS ou images pour Google-bot. C’est pourtant nécessaire pour que ce Google comprenne avec précisions le contenu de votre site ainsi que pour votre visibilité et l’apparence de votre site sur smartphones !   3- Sécurité (TLS/SSL) La priorité est ici le cryptage des données ainsi que l’utilisation d’HTTPS. Il est nécessaire de chiffrer les informations pour éviter les vols ou la falsification des données ! Vérifiez les sites que vous utilisez. Sont-ils sécurisés ? Utilisent-ils le HTTPS ? Ces consignes sont valables pour tous les types de sites, y compris les blogs. Les sites HTTP seront considérés comme à risque courant 2016. Pour palier à ce nouvel enjeu, des certificats gratuits seront disponibles dans les mois à venir sur Letsencrypt.org. Aujourd’hui, la mise en place de la sécurité est simplifiée et Google propose une documentation très claire que ce soit pour les novices ou pour les développeurs.   4- Données structurées La tendance est également au renforcement des données structurées par Google pour mieux comprendre un contenu, son format, son sujet et de mieux le servir aux utilisateurs. Le tableau de bord des données structurées dans Search Console vous permettra de suivre les erreurs de données et de marquage sur vos pages.   5- Les Apps mobiles dans les SERPs Avec le App indexing, les applications deviennent à présent comme des sites web et apparaissent dans les résultats de recherche. L’application est directement ouverte à la page demandée grâce à la requête cherchée sur Google ! Le contenu doit cependant être similaire entre les pages de l’application et celles du site web en question. La mise en place de liens profonds entre le site et l’application est également nécessaire.   Enfin, voici l’annonce que nous attendons tous depuis le début de cette journée passée au WebCamp Day à Angers: Depuis aujourd’hui, Search Console sert également aux développeurs d’application et permet directement la vérification de l’application, et de gérer les erreurs. Il est donc possible de comprendre directement ce qui ne fonctionne pas sur l’application...

Lire la suite

Google Adwords et ROI – WebCamp Day 2015

Google Adwords et ROI – WebCamp Day 2015

Compte rendu de la conférence de Florian Marlin sur le SEA avancé : Et si Google Adwords exploser votre ROI ?     Lors de la première conférence du Webcamp Day 2015, Florian Marlin nous a demandé de retweeter son accord de confidentialité. Nous nous y tiendrons bien évidemment, et ne divulguerons donc pas les nombreuses astuces sur les stratégies AdWords.

Lire la suite

Google Tag Manager – WebCamp Day 2015

Google Tag Manager – WebCamp Day 2015

Compte rendu de la conférence Google Tag Manager du WebCamp Day 2015 Ronan Chardonneau est intervenu sur le thème d’un outil Google assez méconnu du grand public : Google Tag Manager. Voici un premier compte rendu de sa conférence « 45 minutes pour comprendre GTM… et aller plus loin dans son utilisation ». Cette conférence s’adresse principalement aux initiés de Google Tag Manager (GTM) mais aussi à ceux qui l’utilise quotidiennement sans pour autant aller plus loin dans les fonctionnalités. Pour rappel, GTM est un produit gratuit faisant partie du monde des Tag Management System (TMS). Après une introduction sur son parcours et quelques conseils pratiques sur le Web Analytics, Ronan Chardonneau débute la conférence avec humour pour nous faire comprendre que GTM est un outil complexe mais puissant. Il est bon de rappeler que GTM a bénéficié d’une mise à jour il y a quelque mois, pour passer en version 2 et ainsi avoir une interface épurée et simpliste. Cette V2 est donc très bonne pour les nouveaux utilisateurs de GTM.   GTM, mais pas que… Google n’a proposé son outil de Tag Management que tardivement et a donc accumulé beaucoup de retard sur ses concurrents. Des fonctions utiles ne sont donc pas présentes, comme les systèmes d’alertes, les événements graphiques ou encore les solutions d’A/B testing. Toutefois, son principal avantage est la gratuité.   Comprendre les variables et les balises La V2 de GTM nous propose des variables « prédéfinies » qui vont simplifier l’utilisation de l’outil. Cela va nous permettre de programmer et récolter des informations directement sur notre site. Une fois les variables réglées, GTM propose des outils de testing pour les vérifier. Il y a par exemple l’outil de prévisualisation pour pouvoir tester les balises et ainsi bien vérifier si elles ont été déclenchées.   Le DOM Le DOM, Document Object Model, est un nom générique pour l’architecture d’une page. L’organisation du DOM permet à Google Tag Manager de pouvoir être facilement personnalisé.   Le scraping Le scraping est une méthode permettant d’extraire du contenu sur une page en utilisant le jQuery. La création d’une variable utilisant un code jQuery va permettre d’élargir le nombre de possibilités proposées par GTM. Il est par exemple possible de récupérer une meta description et d’en connaître sa longueur grâce à une simple balise. GTM peut donc nous permettre de connaître tout les éléments affichés sur une page avec l’aide du jQuery.   La formation à connaitre pour la console web de Google Chrome : http://discover-devtools.codeschool.com/   Une fois tous les éléments créés et mis en place dans Google Tag Manager, il ne reste plus qu’à créer un rapport dans Google Analytics. Quelques heures plus tard, les informations commencerons à remonter.   Les événements personnalisés Les événements personnalisés nous permettent d’aller encore plus loin avec l’utilisation de scripts. Il est ainsi possible de connaître les moindres faits et gestes de l’internaute, comme par exemple tracker le passage de la souris sur un lien par l’internaute ou encore un double-clic de sa part.   Le dataLayer Avant de conclure sa conférence, Ronan Chardonneau nous parle du dataLayer qui est un tableau Javascript qui permet de faire transiter des données vers GTM. De base, GTM propose des dataLayer simple (gtm.js, gtm.dom, gtm.load). Mais il devient vite nécessaire de créer ses propres dataLayer pour plus...

Lire la suite

La conférence « Gestion de projet et Agilité »

La conférence « Gestion de projet et Agilité »

Le vendredi 6 mars a eu lieu la dernière matinale MTIC de la saison 2014-2015. Au cours de cette conférence, Yann Olive de l’entreprise V-Technologies est intervenu sur le thème de la gestion de projet et plus particulièrement des méthodes agiles. Cette présentation professionnelle fit suite à la revue de presse des étudiants MTIC exposant les dernières actualités marketing et sur le thème du jour. V-technologies est une entreprise aux multiples facettes. Les deux activités majeures sont la web-agency et l’édition de la suite logicielle Ligeo. Durant son intervention, Yann Olive a mis en comparaison les méthodes « classiques » en cascade et les méthodes agiles. Après un rapide retour sur la méthodologie en cascade et les inconvénients engendrés pour le client, Yann Olive développe la méthodologie agile. Il nous fait par du principe général et des avantages qui en découlent. Pour finir, Yann Olive nous a présenté trois outils agiles : Extrem Programming, Scrumb et Kanban, qui est l’outil privilégié dans la gestion de projet chez V-Technologies. Scrum, sprint, méthode agile etc bref tout y est dans la matinale #mtic #angers pic.twitter.com/EiO2qrWHjs — Ronan CHARDONNEAU (@ChardonneauR) 6 Mars 2015 Intérêt des méthodes agiles par l’exemple concret -> diminution du tps de cycle, de 20J à 12J ! #MMTIC #Angers — Yoann Digue (@YoDigue) 6 Mars 2015 ; Petit point sur les #événements à venir dans le #webmarketing par deux étudiants de #MMTIC à la matinale du jour. pic.twitter.com/BCxwhmgwqF — Damien Esnault (@Grums10) 6 Mars 2015    ...

Lire la suite